• je vous propose 2 choix 
    pour le défi écriture

    Atelier 81 du 1er Décembre

    Les 8 mots

    Vaste, sombre, ombre, paysage,

    crainte, suivre, raisonner, avancer

    ou la phrase,

    """ Au loin, il voyait...."""

    Au loin il voyait un vaste manoir au milieu d'un paysage de landes grises. 

    La crainte l'envahissait, il devait se raisonner pour suivre le chemin qui y conduisait.

    Avance pleutre se dit-il, ce ne sont pas les ombres des grands chênes qui vont t'arrêter. 

    Devant la bâtisse un rire tonitruant se fit entendre, ca bâtiment si effrayant n'était autre qu'un casino. 

    Au diable l'avarice, il allait flamber !

    Atelier d'écriture n°82 de Ghislaine.

    A ceux et celles qui ne sont pas en forme, les gastros, les grippes, les bronchites sont de retour. 

     


    18 commentaires
  • Manifester oui, casser non !

    Les casseurs arrivent en fin de manifestation et viennent faire leurs courses de noël dans les magasins en volant. 

    Qui va payer à travers l'augmentation des prix ou des primes d'assurance, c'est nous. 

    Je sens mal les fêtes de fin d'année. 

    Je profite de mon passage sur le blog pour déposer les créas. 

    Pour Lilimaya

    stop !

    Pour Nathie

    stop !

    stop !

     


    28 commentaires
  • Ce matin les courses, certains rayons sont vides, ça sent la pénurie dans les magasins. 

    Les camions doivent avoir des difficultés pour arriver, c'est pas grave on puisera dans le congélateur.

    Pour le cercle des défis, pauvre père noël, il va faire une crise cardiaque. 

    Bonne semaine.


    20 commentaires
  • Pour Lilimaya

    Atelier n°80 pour Ghislaine.

    Pour Marjolaine

    Atelier n°80 pour Ghislaine.

    Atelier 80 du 30 Novembre

    Les 8 mots

    Stupide, rancune, méfiance, oubli, 

    peur, raison, jamais, dommage.

     

    Elle avait eu la peur de sa vie, quelle idée stupide  d'affronter de face le dealer qui inondait sa cité de cette poudre de mort.

    Il avait eu la peau de son fils donc pas question d'oubli, la rancune tenace nourrissait son désir de vengeance.

    Son mari lui avait dit, méfiance, jamais il ne lâchera son business si lucratif, il avait eu raison.

    Dommage cette fois elle avait du reculer mais elle savait au fond d'elle même que la vengeance et un plat qui se mange froid, elle l'aurait un jour ou l'autre.

    Elle savait où il cachait son stock, c'est par là qu'elle aller commencer, tout dans les toilettes et ensuite elle verrait. 

    Pourquoi pas la police? Non c'était son histoire, elle seule lui réglerait son compte.

     

     

     


    19 commentaires
  • Je n'avais même pas remarqué que ce blog a eu 5 ans le 17 novembre. 

    Ca passe à une vitesse, je lui souhaite encore autant d'années et peut-être plus mais parfois ça rame tellement que je me demande si il ne va pas nous lâcher.

    Ca matin j'ai eu droit a à la mammographie de contrôle, c'est pas la joie avec le défibrillateur qui est très gros et assez bas, Les manipulatrices radio ont du s'y mettre à deux. 

    Purée ça fait mal, j'en ai pour 2 ou 3 jours à souffrir mais je suis tranquille pour deux ans.

    5 ans

     


    19 commentaires