• Les 8 mots

    Présent, selon, avant, pourtant,

    porter, compter, devenir, prévenir.

    Avant, c'est trop tôt selon les dires de certains et pourtant si on avait pu la prévenir la prof d'anglais n'aurait pas porté, pour commencer sa première journée de cours, ce jean dans lequel elle devait rentrer avec un chausse-pied. 

    Tous les élèves étaient présents, on pouvait même voir parmi eux le surveillant général et c'était sans compter sur le regard lubrique du directeur qui n'attendait que l'accident de parcours, le jean qui craque, pour se rincer l'oeil. 

    Mais qu'allait-elle devenir en string sexy devant son auditoire. Allait-elle devoir aller se cacher sous le bureau. Ah non sous le bureau il y avait déjà Toto qui était puni !!

    .........

    Un texte avec 5 mots ou plus contenants ou finissants par ' Ment '

    Mes compliments mademoiselle, vous êtes joliment vêtue pour ce début d'année. 

    Les parements de votre chemisier vous mettent grandement en valeur. 

    Espèce d'hypocrite pensa-t-elle mais, gaiement elle lui répondit, merci de vos encouragements.

    Le vêtement a tenu bon et son honneur aussi. 

    Participation de  Gérard

    Il était bien présent, mais, avant de prévenir, il voulait pourtant, selon les circonstances, compter et ensuite, porter ces fruits en devenir !

     


    25 commentaires
  • CRICKET

    N° 1 :

    Homonymes :

    Saint/Sein/Sain

    Ce n'était pas un Saint, il palpait sans vergogne le sein d'un blanc laiteux avec comme prétexte de vérifier si il était sain. La pauvre innocente ne voyait pas le mal. 

    N°2 :

    Le mot proposé :

    Partir

    Partir sans se retourner, larguer les amarres  et ne jamais revenir telle était la dernière décision qu'elle avait prise et jamais elle ne regretta sa décision. Que ne l'avait-elle pas prise plutôt ? 

    N°3 :

    Acrostiche avec le mot partir :

    Petit oiseau bleu

    Accroché à sa branche

    Regardait l'horizon lointain

    Tout lui paraissait lumineux

    Immobile au pied de l'arbre

    Rominet secrètement le guettait. 

     Pour Georgette52, l'été s'en va doucement.

    Petit jeu deu Cricket N°1

     

    Participation de Gérard 

    Partir, certes, mais où et avec qui ? Que faire alors que je suis si bien ici ! Partir serait sans doute très bien, mais rester probablement bien mieux !

     

    Pourquoi

    Arrêter ?

    Regarder...

    Trier...

    Imaginer et...

    Rester bien tranquille pour profiter au mieux ! !


    20 commentaires
  • Alaska, mer, jardin, été, saumon, traîtres, château, état, Napoléon III, inventeur 

    Suite de la liste 16

    L'enquête de Philibert

    Aldebert, un de ses amis qui vivait en Alaska, au bord de la mer, enfin il le supposait ! Pour lui tout se trouvait le long des côtes en Alaska, lui avait suggéré une solution. 

    Aldebert, lui avait expliqué qu'il pouvait faire dater cet os au carbone 14, lui avait déjà employé cette méthode scientifique pour dater un objet trouvé dans le jardin de son château. C'était plutôt un parc, un très grand parc mais, jardin faisait moins prétentieux.

    De cette analyse en était ressorti des résultats bizarres, il s'agissait d'arêtes de saumon. Pour lui faire une farce des faux amis, enfin des traîtres avait dû déposer ça là un été pendant que la neige était fondue.

    Il avait cru devenir l'inventeur d'un trésor, peut-être même que c'était un ossement historique, un de ceux de Napoléon III, pas le Napoléon 1er il est au Panthéon et pas non plus Napoléon II, il est passé à la trappe de l'histoire.

    Au fait que serait donc venu faire ce Napoléon en Alaska ? Pêcher peut-être ?

    Quelle ne fut pas sa déception donc il mit en garde Philibert le français. Hé l'ami ne t'illusionne pas trop, c'est peut-être un canular.

    Philibert n'allait pas en rester là, il le saurait à qui appartenait cet os ?

     La participation de Gérard

    Accompagné d’un ami inventeur, Napoléon III  regardait depuis le jardin d’été de son château l’état de la  mer, et dégustait un saumon d’Alaska en pensant aux traîtres qui l’entouraient.

     

     

     

     


    17 commentaires
  • Qui a donné au soleil les dates où il devait briller  ? 

    En juillet et août, il était aux abonnés absents et là en septembre, il grille tout.

    Les rosiers recommençaient à fleurir et bien les pauvres ne tiennent pas deux jours. 

    Nous recommençons à vivre les volets fermés et à dormir fenêtres grandes ouvertes, j'espère juste que ce n'est que provisoire car la chaleur et moi nous ne sommes pas copines. 

    Le week-end les plages sont pleines de monde. 

    Pour Georgette 52

    Image

     Pour Jopel 

     Image

     


    39 commentaires
  • Secteur, alcool, durillon, cubitus, grignoter, réforme, intrigue, favoriser, légion, symptomatique

    Dans le secteur des docks des relents d'alcool emplissaient l'air nauséabond.

    Les déchets à même le sol favorisaient la prolifération d'une légion de rats dodus et téméraires. 

    Ils grignotaient sans vergogne un cubitus oublié là.

    Un ossement humain ? Là allait commencer l'intrigue du polar que rêvait d'écrire le colonel mis à la réforme à cause de son âge et des durillons qui entravaient ses marches militaires menées au pas de charge. 

    Il fallait bien se reconvertir, c'était symptomatique de l'armée, où tu marches ou tu crèves. 

    Revenons à cet os, de ce qu'il en restait rien ne laissait présager qu'il avait appartenu à un homme ou une femme. 

    Elle allait être coton sa première enquête. (à suivre ou pas) 

    Participation de Gérard (pas de blog)

    Il se souvint que quand il était à la légion, son durillon et son cubitus avaient failli lui valoir la réforme aussi, s’était-il mis à grignoter et à monter toute une intrigue dans son secteur afin de favoriser son penchant symptomatique pour l’alcool.

     

     

     


    25 commentaires