• Atelier 154 pour Ghislaine

    Les mots : case, hall, banc, lumière, rénover, tricher, mentir, craindre

    Assis sur le banc vermoulu près de sa case Tom l'esclave regardait les lumières qui éclairaient le hall de la grande maison des maitres. 

    Pas la peine de se mentir, aucun des invités ne saurait que c'est à la sueur de son front que toute la propriété avait été rénovée.

    Toute sa vie il avait du tricher sur son âge qu'il ne connaissait pas exactement d'ailleurs pour ne pas finir relégué au quartier des vieillards où il fallait craindre de finir dans la solitude et sans soin. 

    Il savait que ça ne pourrait plus durer longtemps, ses forces le quittaient, il allait falloir se résoudre à l'exil. 

     

     

    Atelier 154 pour Ghislaine

     

    Ressenti sur cette image

    Oh toi l'oiseau aux ailes immaculées ne peux-tu pas dans ton vol m'emporter, me faire découvrir la terre vue du ciel dans le silence des nuages de ouate blanche.

    Dépose moi dans un pays de liberté, au milieu des champs nourriciers, choisis l'endroit où je trouverai une famille d'accueil et chaussure à mon pied.

     

     

    « Atlier d'écritureAtelier de Séverine n° 35 »

  • Commentaires

    21
    Mercredi 23 Juin à 17:01

    sniff ... triste frown

    20
    Hiakku
    Mercredi 2 Juin à 15:37
    Tu es douée. Ou trouves-tu ton inspiration ?
    Merci e ton soutien.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    19
    Mercredi 2 Juin à 09:12

               Bonjour Claudie

    Merci pour ton passage et commentaire sur : Un peu de Rap avec Blacko Aka

    Je ne connaissais pas non plus

    Mais c'est une amie de Blog Claudie qui m'avait demandé de faire un billet sur lui

    Tu as raison,

    A chacun ses goûts certes

    Passe un bon Mercredi en ce 02 Juin

    Amitié

    Jean

    18
    Mardi 1er Juin à 19:54

    Salut,

    Le temps est super .

    C'est super de faire les courses avec plein de promos.

    Le porte monnaie en prend un coup alors on fait attention.

    Bonne journée

    Des vérités qui n'affectent pas les moutons français ?

    17
    Mardi 1er Juin à 01:41

    Deux bien belles participations pour ce défi, que l'on pourrait relier d'un coup d'aile de l'aigle.

    En effet, j'imagine bien ce pauvre esclave qui a trimé toute sa vie pour ses "maîtres", rêver d'être emporté loin, vers une vie meilleure,  par ce bel oiseau

    Bisous et bonne semaine

    16
    Lundi 31 Mai à 18:20

    Bonjour miss Claudie! Je passe te remercier pour tes très jolies réalisations faîtes avec mes cadres que Jopel a déposé sur mon blog! Bravooo et gros bibissssss

    Kalyona**

    15
    Lundi 31 Mai à 16:30

    Salut,

    Bravo pour ton texte.

    Le temps est super, toutes les fenêtres sont ouvertes.

    On se repose du boulot qu'on a fait ce week-end pour tout installer.

    C'est super des saucisses dans le nouveau barbecue que j'ai retapé.

    Bonne semaine

    Des vérités qui n'affectent pas les moutons français ?

    14
    Lundi 31 Mai à 15:53

    wouaw

    deux beaux ateliers

    j'M les deux

    mais moi aussi j'aimerais m'envoler avec de bel oiseau mais pas pour les mêmes raisons que toi

    bonne semaine

    bisous

    Ici 24 dehors à l'ombre  c'est tout ou rien ici 

     

    13
    Lundi 31 Mai à 15:02

    Deux tres beaux textes pour ce défi de Ghislaine, je m'envolerais bien aussi avec ce bel oiseau .

    Bon lundi 

    Bises 

    12
    Lundi 31 Mai à 13:34

    Coucou Claudie

    Je passe te souhaiter un bon lundi

    Il faisait déjà chaud ce matin 

    quand j'ai sorti Benji.

    Prudence avec le soleil.

    Gros bisous

    11
    Lundi 31 Mai à 08:06

    J'adore ton ressenti sur l'aigle blanc !

    Le texte me remet en mémoire un film sur l'esclavage que j'ai vu il y a quelques mois ! Ces pauvres gens en ont vu de durs et c'est horrible.

    Merci Claudie

    10
    Lundi 31 Mai à 07:46

    Bonjour d’Angers,
    Oui ! … «Dépose moi dans un pays de liberté, au milieu des champs nourriciers»
    Bonne Journée ! … Amicalement … Claude …

    9
    wzeig
    Dimanche 30 Mai à 20:52

    Très joli texte.. Bravo à toi.

    J'espère que ta journée s'est bien déroulée, et que tu vas mieux.

    Bonne semaine.. Bises

    8
    Dimanche 30 Mai à 19:33
    colettedc

    Deux excellents textes, Claudie ! Bonne fête des mères ! Bises

     

    7
    Dimanche 30 Mai à 19:01

    coucou ma clo!!joli  texte!!!j'ai eu la surprise de voir arriver ma 2ime fille chrystelle sur les coups de 11h!!!elle m'avait bloquer sur face depuis fevrier!!!donc je ne m'y attendais pas ,mais je savais qu'elle ne tiendrais pas longtemps!!!gros bisous

    6
    Dimanche 30 Mai à 18:51

    Valeureux il fut ! 

    Un être d'exception dans la discrétion ...

    Il en existe ! 

    Malheureusement sa condition, elle, est bien triste ! 

    L'esclavage quelle calamité !

    Se croire supérieur à d'autres et s'en servir - les asservir ...

    Bon dimanche !

     

    5
    Mo
    Dimanche 30 Mai à 17:51
    Mo

    Bonjour Claudie,

    tu fais un référence à l'époque de l'esclavage, c'est bien de rappeler ça.

    Bonne soirée à toi et bises,

    Mo

    4
    Dimanche 30 Mai à 17:07

    Mais que c’est beau tes textes .

    tu devrais écrire un livre d’histoire car j’aime bien te lire.

    Bizoux mon amie

    3
    Dimanche 30 Mai à 17:05

    En ce jour bien calme, je te souhaite une bonne fête des mères, bises, bonne fin de journée.

    2
    Dimanche 30 Mai à 16:59

    Bravo Claudie

    Tu as été bien inspirée...

    J'ai fait aussi pour demain je viens juste de le finir...

    Bon tu peux demander à ton oiseau si il y a une place pour moi...lol

    bisous

    1
    Dimanche 30 Mai à 16:58
    Renée

    Pauvres esclaves....Ton texte me touche beaucoup. Bisous



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :