• Assise sur le canapé je regardais les manches de mon pull et je me posais une question.

    Est-ce-le pull qui se déforme et les manches qui s'allongent à force de le laver ou bien ce sont mes bras qui raccourcissent? sarcastic

    Je suis comme ma  mère, j'ai des petits bras donc je dois replier les manches sinon elles trempent dans tout mais quand même après mure réflexion j'ai trouvé la réponse. C'est le pull qui se déforme, les bras ne bougent pas. Ouf !!!

    Bonne semaine.

    Une créa pour Cerise déco :

    Mes bras ou le pull !


    11 commentaires
  • Et oui nous sommes encore sous une épaisse couche de brouillard, c'est pas gai.

    Ce matin à la météo de la radio elle disait que ça allait se lever vite, moi je veux bien mais si vite c'est vers 16 h le soleil va encore briller 2 h.

    Je veux du soleil !

    Défi pour Resoya

    Dans le brouillard

    et bon weekend

    Dans le brouillard


    18 commentaires
  • Pour le cercle des défis

    Ici

    Le téléphone pleure, Claude François.

    Écoute maman est près de toi,
    Il faut lui dire : "Maman, c'est quelqu'un pour toi"

    Ah ! c'est le monsieur de la dernière fois
    Bon, je vais la chercher
    Je crois qu'elle est dans son bain
    Et je sais pas si elle va pouvoir venir

    Dis-lui, je t'en prie, dis-lui c'est important
    Et il attend

    Dis, tu lui as fais quelque chose à ma maman
    Elle me fait toujours des grands signes
    Elle me dire toujours tout bas : "Fais croire que je suis pas là"

    Raconte-moi comment est ta maison ?
    Apprends-tu bien chaque soir toutes tes leçons ?



    Oh oui ! mais comme maman travaille
    C'est la voisine qui m'emmène à l'école
    Il y a qu'une signature sur mon carnet
    Les autres ont celle de leur papa, pas moi

    Oh dis-lui que j'ai mal
    Si mal depuis six ans
    Et c'est ton âge, mon enfant

    Ah non ! moi, j'ai cinq ans
    Eh ! dis, tu la connaissais ma maman avant
    Pourtant elle m'a jamais parlé de toi
    Tu restes là hein !

    Le téléphone pleure quand elle ne vient pas
    Quand je lui crie : "Je t'aime"
    Les mots se meurent dans l'écouteur
    Le téléphone pleure, ne raccroche pas
    Je suis si près de toi avec la voix

    Seras-tu aux prochaines vacances à l'hôtel Beau-Rivage ?
    Aimes-tu la plage ?

    Oh oui ! j'adore me baigner ; maintenant je sais nager
    Mais dis donc, comment tu connais l'hôtel Beau-Rivage
    Tu y as été toi, à Sainte-Maxime

    Oh ! dis-lui toute ma peine,
    Combien toutes les deux, moi, je vous aime

    Tu nous aimes ! mais je t'ai jamais vu, moi
    Et qu'est-ce que t'as, pourquoi t'as changé de voix
    Mais tu pleures, pourquoi ?

    Le téléphone pleure quand elle ne vient pas
    Quand je lui crie : "Je t'aime"
    Les mots se meurent dans l'écouteur
    Le téléphone pleure, ne raccroche pas
    Je suis si près de toi avec la voix

    Dis, écoute-moi
    Le téléphone pleure pour la dernière fois
    Car je serai demain au fond d'un train
    Dis, mais retiens-la Mais elle s'en va !

    Allons insiste ! Elle est partie

    Si elle est partie, alors tant pis

    Au revoir, monsieur... Au revoir, petite

    le cercle des défis

     


    23 commentaires
  • Il parait que c'est la saint Valentin, si vous la fêtez alors je suis de tout cœur avec vous ici nous ne le faisons pas.

    Comme cadeau j'au eu la centrale vapeur que j'ai déjà depuis presque 1 an et le panier de repassage qui va avec, c'est pas beau tout ça?

    Pour Nastia

    Saint Val en rien

    Saint Val en rien


    14 commentaires
  •  

    Pour le cercle des défis, le thème c'est la chanson de Charles Aznavour, tu t'laisses aller !

    Je précise aux esprits malintentionnés que ce n'est pas ma photo.

    Non c'est pas moi !

    Merci d'avoir pensé à moi pour mon doigt, il me fait moins mal et je m'habitue à sa couleur yes.

    recto

    Non c'est pas moi !

    verso

    Non c'est pas moi !

     


    19 commentaires