• Défi chez Georgette 52

    Les mots : rivière, sortir, satisfaire, embellir, exutoire

    éponger, irrésistible, encre.

     Elle avait réussi son coup, satisfaire sa soif de luxe !

    Elle sortait de la boutique place Vendôme, une rivière de diamants fièrement arborée à son cou couleur albâtre. 

    Les achats compulsifs étaient son exutoire, elle aimait se sentir irrésistible, elle pensait que s'embellir pousserait son patron à éponger ses dettes mais, que nenni. Cette fois, il n'allait pas user l'encre de son stylo pour un hypothétique remerciement même en nature. 

    C'était la rivière qui faisait déborder le vase. 

    Créa avec tube femme imposé.

    Défi les mots N°4

     Deux propositions de Gérard qui n'a pas de blog.

    Habitant près de l’exutoire de la rivière, elle se prépara à sortir pour aller éponger l’encre qu’elle avait renversée afin de satisfaire son irrésistible envie d’embellir les lieux.

     Il lui fallut sortir et l’éponger, et c’est donc avec peu d’encre qu’elle se mit à dessiner les abords de la rivière afin de satisfaire son irrésistible envie d’embellir sa maison, et de trouver un exutoire à sa passion.


    17 commentaires
  • Attacher, hypnotiser, apprécier, battante, traiter, accorder, temple, divine

    Hypnotisé par le spectacle du jeune homme qui déambulait sur la highline sans être attaché par le moindre filin, elle n'accordait plus aucune attention à la pluie battante qui fouettait son visage.

    Même si elle appréciait la démonstration, elle serrait fort ses poings au fond de ses poches, la peur la tétanisait. 

    Pas question de le traiter d'irresponsable, il ne faisait que ce qu'il avait promis, marcher au-dessus du temple où  reposait l'âme de son ancêtre la divine Mumtaz épouse de Shah Jahan qui fit pour son repos construire le Taj Mahal en signe d'amour éternel. 

    Arrivé au bout une clameur monta de la foule en guise d'applaudissements. 

     

    Atelier 48 pour Séverine


    25 commentaires
  • Merci Ghislaine qui m'a suggéré de supprimer des articles anciens pour alléger le blog. Ca fonctionne, tout s'ouvre enfin rapidement. 

    Je n'ai pas choisi, j'ai supprimé au hasard parmi les anciens, depuis 2013 il commençait à être lourd cet Eklablog. Maintenant si ça recommence je saurais quoi faire.

    Créa pour Georgette52

    Dorénavant je vais mettre les images plus petites. 

    Bon week-end.

    Merci qui?

     

     


    31 commentaires
  •  3 choix pour le 162

    les 8 mots

    Tapis, brindille, obscurité, pareil,

    calmer, écrire, plaire, sourire. 

    .........

    Un texte avec le plus possible de mots finissants par " age "

    ..........

    Un texte sur le thème " Liberté "

    Je vais choisir les mots qui finissent par age. 

    Sage comme une image, la petite fille regardait sa mère se faire un lissage sur ses cheveux couleur camouflage. Il en faut pour tous les goûts. 

    Pas de dédoublage, ni de débroussaillage, juste en plus un effilage des pointes. 

    Pourvu qu'à la première sortie un orage ne vienne pas laisser un torpillage en bonne et due forme sinon gare au vrillage des cheveux indisciplinés. 

    Oh rage, oh quel gâchage de temps ce serait !

    Atelier Ghislaine

    Participation de Gérard qui n'a pas de blog. 

    Avec un grand sourire, histoire de lui plaire et de la calmer, je me mis à écrire malgré l’obscurité  sur un tapis de brindilles pareil à une feuille de papier...


    11 commentaires
  • Mon blog est très long à ouvrir, Patricia dit que c'est peut-être le fond qui est lourd donc j'ai remplacé l'image par de la couleur. Rose c'est normal je suis une fille 

    blog

    Pour celles et ceux qui demandent des nouvelles, ça va de mieux en mieux, encore quelques fils qui ne sont pas tombés mais, je peux enfin me retourner dans mon lit et ça c'est top, car tout le temps du même côté, c'est monotone. Mais non, je plaisante mais, ça fait mal de reposer toujours sur la même hanche. 

    j'ai repris mes activités, repassage, ménage, cuisine (beurk) et les courses bien sûr. 

    J'ai regardé un peu les sites de locations de vacances, ils sont devenus fous ces gaulois, tout est 200 à 300 € plus cher par semaine par rapport aux autres années. Ils nous le font payer cette covid, pas grave je reste là avec mes 18° un 19 août. 

    Je résiste, je ne chauffe pas sauf dans la salle de bain mais, quand même c'est inhabituel alors que le sud brule.

    Des pensées pour celles et ceux qui ont tout perdu. 

    blog

     


    15 commentaires