• Oui, je sais, l'hiver est encore loin, mais j'espère que ces images vous rafraichiront. 

    Je supporte mal la chaleur comme beaucoup de monde, mais je compatis pour celles et ceux qui sont dans le sud, c'est encore pire qu'ici où les températures nocturnes sont plus raisonnables. 

    D'après météo France, nous ne sommes pas près d'en voir le bout, bon courage. 

    Hiver

    Hiver

    Hiver

    Hiver


    15 commentaires
  • Les aberrations de notre système de santé.

    Monsieur JP continue depuis des semaines, bientôt des mois, à faire des poussées quotidiennes de fièvre, 37 puis au fil de la journée 38 et même jusqu'à 39°7. 

    Il a fait tous les examens possibles et imaginables, il reste un PET scan, imagerie nucléaire, le 18 août et résultats le 25, car ils ne sont délivrés qu'au médecin qui a fait la prescription. 

    Jusque-là, ça va ou presque à part les délais, mais savez-vous que pour chercher un diagnostic, une partie des analyses ne sont pas remboursées. Il faut savoir pourquoi on te les prescrit, par exemple, si, il avait le sida, il serait remboursé. Comment savoir quelle maladie tu as, avant d'avoir fait les analyses, on se mord la queue !

    Ce n'est même pas la peine de demander un bon de transport, le problème est le même que pour les analyses. 

    Heureusement, je conduis, je le vois mal aller à approximativement 80 km aller avec plus de 39° de fièvre. Il pourrait sûrement, il ne s'en rend même pas compte et vous seriez surpris de le voir avec un gros gilet en pleine canicule.

    J'attends le 25 avec impatience, je fatigue de toujours  devoir l'obliger à ne pas s'assoir en plein soleil ou à le faire boire, le pire, c'est de le faire avaler le Doliprane. 

    Il n'a pas d'autre symptôme, il ne se sent pas malade, mais le cerveau doit fatiguer, il s'endort partout et n'importe quand.

    Bonnes vacances si vous y êtes. 

    Croyez-le !

     

     


    23 commentaires
  • Patron, tandem, interdit, dormir, thérapie, roman, pollueur, dévoiler, comédie, accumulation

    Le patron du petit livreur lui avait interdit de prendre un tandem pour son travail. 

    Il savait que sa copine dormait chez lui et qu'il la ramenait en passant devant chez elle. 

    Mais, monsieur, je ne suis pas un pollueur, à deux, nous allons plus vite et puis vous n'allez pas nous en faire tout un roman. 

    Et puis, arrêtez votre comédie, je sais très bien que vous vous rincez l'œil quand le vent fripon dévoile un bout de ses cuisses galbées.

    Comment ça ?  Vous avez une accumulation de problèmes alors ça vous sert de thérapie. Vous prenez les fesses de ma belle pour le divan d'un psy ma parole !

     

     

     

     

     


    16 commentaires
  • Faites des économies, j'entends ça toute la journée. 

    Nous le savons très bien qu'avec la guerre en Ukraine, heu pardon, l'opération spéciale, toutes les énergies vont augmenter. 

    Nous n'allons tout de même pas retourner habiter dans les grottes autour d'un feu de camp. 

    Vous savez faire du feu, j'espère ? 

    J'ai commencé avec la chaudière à gaz qui produit l'eau chaude, après les douches du matin, la vaisselle, l'eau est encore chaude pour le reste de ma journée, mais dès que vous en utilisez pour la vaisselle du midi, elle se remet en route, Donc dès que je n'en ai plus besoin, je la mets en veille. 

    Ça évite au moins 3 mises en chauffe pour rien, si parfois, j'avais besoin d'eau chaude le soir, je peux la remettre en fonctionnement. Gaz économisé !

    Avant-hier, j'ai fait de l'escalade et j'ai nettoyé toutes les ampoules des suspensions et des lustres, vous n'imaginez pas la poussière et le gras qui se collent dessus. Ça éclaire beaucoup mieux. Tout est remplacé par des LED. Électricité économisée !

    Je résiste et je n'ai branché qu'une fois la clim, bravo, oui, je me félicite, car j'ai horreur de la chaleur. 

    Enfin, j'ai nettoyé toutes les souffleries de la clim réversible, elles fonctionneront mieux l'hiver.

    Je ne vous promets pas que je baisserai le chauffage, j'attends que les gros consommateurs fassent aussi des efforts. Je suis même prête à aller vérifier les thermostats à l'Élysée et dans les ministères. 

    Economies

     

     


    23 commentaires
  • Au-delà des mots, défi n° 14.

    Bois, levée, nuée, attraper, percer, hirondelles, temps, observer, marche, être

     

    Elle s'était levée tôt, dérangée par une nuée de moustiques qui entouraient sa tente plantée près de cet étang aux eaux limpides.

    Ce bois était pourtant réputé pour sa tranquillité. Le temps était idéal pour une marche bucolique sous les frondaisons. 

    Elle observait, au loin, le vol circulaire des hirondelles et pensait, mais pourquoi ne venaient-elles pas attraper toutes ces bestioles piqueuses ?

    Il fallait percer ce mystère. 

    Sans être en colère, elle ne comprenait pas leur comportement. Tant de nourriture à leur portée et elles ne se servaient pas. Elle eut bien vite la réponse. 

    Une ami ornithologue la lui donna, c'était une espèce d'hirondelles qui étaient devenues végétariennes. On aura tout vu, dit-elle, voilà que les animaux deviennent aussi fous que les hommes !

     

    Défi n° 14 pour Gaité


    24 commentaires