• Je vous propose le thème.  " L'avenir ".

    Vous le voyez comment ? 

    Voici les 8 mots : Culpabiliser, genre, voir, oreille

    prémices, misère, confiance, emblème.

    Dans l'avenir, il faudrait arrêter de culpabiliser pour les erreurs du passé, c'est trop tard. 

    Aller de l'avant, prêter une oreille attentive au genre humain et ne pas continuer à passer à côté de la misère sans la regarder.

    J'aimerais voir les prémices d'un monde meilleur où régnerait l'honnêteté et la confiance. 

    Un seul emblème pour toute l'humanité, l'amour. 

    Défi N° 8 pour Georgette


    26 commentaires
  • Je vous souhaite un joyeux Noël, si vous êtes seuls ou en peine vous êtes dans mes pensées. 

    Si vous êtes en famille profitez bien tout en faisant  attention à vous. 


    17 commentaires
  • Yeux, citations, énigme, scélérat, singulièrement, parler, quasiment, musicien, boucher, boutique 

    Les yeux rivés sur la vitrine de la boutique du bijoutier, le boucher regardait l'automate musicien qui frappait de ses baguettes un tambour rouge et doré. 

    C'était quasiment le même que celui dans sa propre vitrine.

    Singulièrement ce n'était pas vraiment une énigme pour lui, il savait que ce scélérat écoutait quand il parlait avec le facteur et ce dernier avait dit "tu l'as enfin reçu ton automate au tambour ?".

    Le boucher cherchait des citations appropriées à cette situation, celle-ci lui vint en tête. “Bouche qui rit ne blesse personne.” et il éclata de rire. 

    L'année prochaine il sera plus discret.

     


    35 commentaires
  • Quelques créas de Noël pour passer le temps, il fait tellement gris que c'est démoralisant.

    Noël

    Noël

    Noël

    Noël

    Noël

    Noël

    Noël


    24 commentaires
  • 3 choix pour le 173

    les 8 mots

    Élégance, ciel, montagne, arbre,

    campagne, oiseau, vent, nuage.

     

    C'est avec élégance que le ciel chargé de nuages ouatés, couronne la montagne de blanc immaculé. 

    Au loin dans la campagne, les arbres secoués par le vent abritent les oiseaux qui attendent le printemps. 

    Paul et ses boules de graines les sauvent de la disette et peut-être de la mort. 

    Merci Paul, chantent en choeur les oiseaux.

    ...........

    Texte avec des mots commençants par F

    Fainéant comme une couleuvre, Fernand faisait semblant de faucher le bas côté du chemin.

    Il ne faudrait pas bousculer le bonhomme, il est fan du moindre effort, mais dès que la Fadette est dans le coin, il fanfaronne. 

    Il a des facilités pour feinter et tromper le cantonnier en chef et l'embrouiller avec un festival de compliments faussement inventés. 

    Ils sont tous les deux des fêtards, souvent ils s'entendent comme larrons en foire pour vider ensemble une bonne chopine autour d'un feu de bois.

    Le maire qui passait par là les remis au boulot, attendez donc la fête nationale pour vous reposer.

    .........

    Pour Georgette

    Atelier 173  pour Ghislaine

     

     

     


    28 commentaires