• Aller, diriger, serrer, monter, prendre,

    installer, complimenter, savoir

    Il se dirige vers le magasin de bonbons, au fond de sa poche, il serre les quelques pièces qu'il a reçues quand il a aidé la vieille dame du 5 ème à monter ses courses. A chaque fois, elle le complimente et le récompense.

    Elle ne prend jamais l'ascenseur, elle en a une peur bleue.

    Savoir qu'elle pourrait rester coincée dans cette boite de conserve la panique. Elle va droit vers la porte des escaliers et grimpe péniblement. 

    Si, ils pouvaient avoir l'idée d'installer un monte-charge juste pour ses paquets, elle les retrouverait en haut, mais ce serait trop demander. 

    Elle compte pour du beurre dans cet immeuble où vivent presque que des jeunes. 

    Atelier 193 Ghislaine

     

    ou

     Aise, conversations, pause, positives,

    marque, compréhensif(ive), terrain, poste.

     

    Les conversations allaient bon train autour du terrain de boules.

    Les femmes prenaient leurs aises pendant cette pause récréative.

    La Mado était compréhensive, elle augmentait la marque en faveur du chef du bureau de poste. Elle avait un faible pour ce beau blond, venu du Nooord. 

    Et ça allait bon train, les ragots et les remarques, dites, vous savez que les serveuses du bar de la place, sont toutes positives ? 

    Positives à la covid ? Non peuchère, au test d'alcoolémie !

    Bon, alors, ce n'est pas grave, ce sont les inconvénients du métier. Ça ne se fait pas de refuser de trinquer avec les clients, après, tu mets le radar pour rentrer chez toi yes.

    Atelier 193 Ghislaine

     


    21 commentaires
  • Important, admettre, convaincre, racine, blocus, maternelle, historique, ouverture, ingrédient, misérable.

    Comment convaincre le juge que ses racines amazoniennes n'avaient rien à voir avec le fait qu'il était cannibale. 

    Si, il reprenait l'historique de sa famille, lui seul préférait comme ingrédient de ses recettes, un bond fessier humain ou un biceps bien musclé.

    Ça remontait au blocus de son village par le clan d'à côté. 

    Les autres autochtones avaient su admettre qu'ils devaient se contenter des plantes, mais lui n'avait aucune ouverture d'esprit. La viande pour lui, c'était important.

    La cuisine maternelle aux senteurs de porcs épicés lui titillait encore les narines. 

    Misérable qu'il était, il avait englouti la moitié du village et, seul un taux de cholestérol élevé, dû à trop de graisse dans son alimentation, eut raison de son mauvais penchant pour la chair fraîche. 

    La viande l'a achevé, il a fait un infarctus. 


    26 commentaires
  • Établir, certain, confiance, possible,

    accès, surtout, région, facile.

    Établir un contrat de confiance avec ceux qui nous gouvernent, c'est plus facile à dire qu'à faire.

    Surtout que nous n'avons pas l'accès à toutes les informations. Les fake news volent bas et en escadrille.

    Quelque soit votre région, il est certain qu'un jour, vous tomberez dans le piège des annonces mensongères, si possible ne tombez pas les deux pieds dedans. 

    Pourquoi ce texte, parce que ça fait trois mails depuis lundi pour m'inciter à aller faire la 4ᵉ dose de vaccin, dose que j'ai déjà faite depuis vendredi dernier.

    Tous ces mails sont envoyés par des robots, bêtes, mais disciplinés. 

     

    Bon 14 juillet 

    Atelier 192 pour Ghislaine

     

     

    Pour Pixeline

    héberger

    héberger

     


    21 commentaires
  • Utiliser dans un texte au moins 3 homonymes parmi ceux-ci :

    vers - verre - ver - vert -vair

    Le verre à la main, elle allait vers le bar pour se resservir de cet alcool vert qui, parait-il, rend fou.

    Ça devait être vrai puisqu'elle voyait nager un ver au fond du liquide.

    Toujours se méfier de l'absinthe. 

     

    Un mot pour lequel vous donnerez d'autres mots (au mois 4) auxquels ce mot vous fera penser, ce mois-ci : plage. 

    Le transat se languissait des fesses dodues des baigneuses, tout le monde avait abandonné le bord de mer pour aller regarder passer le tour de France.

    Même le maitre nageur avait quitté son poste de secours pour ce spectacle inhabituel. 

    Seul le clapotis des vagues brisait le silence environnant. 

    Quel calme se dit la moule accrochée à son rocher, c'est Byzance lui répondit le couteau enfoui dans le sable. 

    La plage se serait crue en hiver.

     

    Faire un acrostiche avec le mot plage.

    Plie rapidement ton parasol

    La mer remonte très vite

    Assure-toi d'éviter les coquillages coupants

    Gagne vite l'esplanade sécurisée

    Et va acheter une glace pour finir la journée. 

     

     


    34 commentaires
  • Porte, chaque, temps, tort, réalité, raison, présent, final

    Près de la porte de fer noir, chaque matin, il déposait une rose blanche. 

    Le temps n'avait rien effacé de sa mémoire, il savait qu'il était en tort.

    Le présent n'effaçait pas la réalité des faits, la raison de sa décision lui échappait encore. 

    Pourquoi avait-il mis un point final à leur relation avec ces mots acerbes qu'elle ne lui pardonnait pas ? 

    Les roses se fanaient au fil des jours, pas un mot, pas un geste pour le rassurer. 

    Terminé, avait-elle crié, fiche le camp !

    Il faut reconnaitre que de l'avoir appelé mètre cube pour se moquer de son poids, n'avait rien arrangé. 

    Elle était petite, rondouillarde, en plaisantant il avait ajouté, tu dois faire un mètre, sur un mètre, sur un mètre. 

    Là, ce fut la méchanceté de trop. 

     

    Ou

    mode, nombre, scène, passé, proche, rituel, précision, évidence

    Avec une précision chirurgicale, elle mettait en scène des moments de son passé. Elle jouait à nier les évidences. 

    C'était un rituel immuable, elle se mettait en mode souvenirs et comptait inlassablement le nombre de ses amants perdus.

    Proches ou lointains, ils étaient tous disparus dans les brumes de sa mémoire. 

    Elle n'avait pas su les retenir.

    Elle feuilletait les albums photos où des visages figés la regardaient d'un air moqueur, mais c'est qui celui-là ?

     

    Bon mois de juillet

    Atelier 191 pour Ghislaine

     

     


    21 commentaires